Déroulement de votre séance (environ 45 minutes) :

1. Lors d’une première consultation, une phase "d’interrogatoire médical" est nécessaire afin de mieux connaitre votre mode de vie (travail, alimentation, sports, …), vos antécédents médicaux (opération chirurgicale, traumatisme, AVP, maladie chronique, …) et le motif de votre consultation.

A noter : munissez-vous des compte-rendus de tout examen médical complémentaire (radio, scanner, IRM, échographie, bilan sanguin). Pensez également à me signaler si vous avez un traitement en cours (diabète, cholestérol, hypertension artérielle, …). Ceci me permettra de choisir la technique adéquate.

 

2. Ensuite, je vous demanderai de vous mettre en sous-vêtements ou dans une tenue confortable (legging, short). Ceci me permettra de procéder au diagnostic palpatoire et aux tests ostéopathiques adaptés : une démarche complémentaire indispensable pour déterminer le/les troubles fonctionnels qui vous affectent et le/les relier aux structures en dysfonctionnement.

Cet examen clinique permet aussi d’effectuer un diagnostic d’exclusion à la prise en charge ostéopathique si nécessaire.

3. Les zones en dysfonctions sont maintenant mises en lumières. Nous pouvons alors entreprendre, ensemble, un protocole de traitement ostéopathique.

Les différentes techniques ostéopathiques  que j'emploie sont :

  • Les manipulations fonctionnelles : elles me permettent, avec votre aide, de mobiliser les tissus (muscles, articulations, liquides, membranes, …) et d’induire un état de relâchement suffisant pour permettre l’autocorrection d’une lésion. On pourrait dire que ces manipulations « accompagnent » la lésion.

  • Les manipulations structurelles : elles demandent d’appliquer une certaine impulsion « trust » (haute vélocité basse amplitude) sur une structure, cette fois pour « s’opposer » à la lésion (pour libérer une vertèbre qui ne bouge plus, par exemple). Parfois désagréables, mais pas douloureuses, elles peuvent provoquer un craquement. 

  • Les manipulations viscérales : elles ont pour objectif de redonner le maximum de motilité aux viscères (intestin, foie, rate, poumons, …). Certains symptômes de troubles fonctionnels peuvent être liés à leur dysfonctionnement.

  • Les manipulations crâniennes : elles semblent n'être qu'une simple imposition des mains. En réalité, il s’agit des très légers mouvements qui permettent de rétablir la délicate mobilité des os du crâne et de la face afin d’agir sur le mouvement respiratoire primaire.

 

 

 

En complément des manipulations présentées ci-dessus, bénéficiez des atouts du "Taping" :

Le KTape est rapidement devenu un outil indispensable pour les ostéopathes. L’idée est de pouvoir influer, à l’aide des récepteurs de la peau, sur les propriocepteurs, les muscles, les ligaments et donc sur les fonctions du corps. Cette technique complémentaire aux manipulations ostéopathiques "traditionnelles" permet de préserver et enrichir les apports de la consultation. 

Fonction de la thérapie par le TAPE :

- Amélioration de la fonction musculaire

- Amélioration de la circulation

- Diminution de la douleur

- Soutien de la fonction articulaire

Fonctionnement :

L’étirement de la peau pendant l’application et l’élasticité

du TAPE provoque une ondulation qui soulève l’ensemble :

- Diminution de pression dans les tissus

- Augmentation de l’espace pour la circulation

- Stimulation mécanique des récepteurs

Pourquoi ces couleurs ?

Les coloris (bleu,rose, beige et noir) sont choisis en fonctions de la théorie des couleurs, afin de soutenir au mieux la thérapie. On attribue des qualités stimulantes et activantes à la couleur rose, tandis que le bleu a la réputation de calme et d’apaiser. Le beige et le noir sont qualifiés de neutre. L'approche KTape est donc globale, "la santé c'est un esprit sain dans un corps sain" (Homère) !

Qui est habilité à la pose de KTape ?

"Pour pouvoir appliquer la thérapie de K-Taping  correctement, il est nécessaire d´avoir suivi une formation spécifique au domaine de compétences de chaque professionnel.

Les professionnels formés portent le titre de "Thérapeute de K-Taping certifié"

Je suis agréée par ce centre de formation.

4. A la fin de la séance, nous ferons le point sur l’évolution des gênes ressenties avant et après la séance afin de vérifier le travail effectué lors du traitement. Je vous livrerai également des recommandations afin que les effets de la séance perdurent dans le temps.

Si l’ostéopathe estime que le traitement effectué lors de la première séance est suffisant il vous invitera à le recontacter ultérieurement pour un suivi préventif. A l’inverse, il vous indiquera s’il préconise plusieurs séances supplémentaires afin de vous traiter efficacement. Un projet de traitement sera donc mis en place entre le patient et l’ostéopathe.

A noter : Après une séance d’ostéopathie, il est très fréquent que vous ressentiez de la fatigue. Je vous conseille de ménager votre corps et d’éviter toute sollicitation intensive durant au moins 48h après votre consultation.

Consultations sur RDV  du Lundi au Vendredi de 9h à 20h
Au cabinet et à Domicile
Suivez les actualités du Cabinet sur
Site créé par Jean-Xavier HOIZEY
  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon